Créer un site internet

Albert Roche La mézine Editions du Roure 2019, ISBN 978 2919 762 70 5, 178 p. 18,00 €

Après un remarquable ouvrage sur le retour du loup en Ardèche et en Haute-Loire, Albert Roche s'attaque au sujet de la disparition de la mézine, une race de vache originaire du Mézenc. Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, ces vaches mézine sont omniprésentes dans les différentes exploitations de l'Ardèche et de la Haute-Loire. Entre 1946 et 1958, son recul est spectaculaire avec des effectifs qui passent de 35 000 à 2 500, soit une diminution de 93% ! En effet, elle est concurrencée par des races plus productives et dans les années 60, la race a entièrement disparu, victime d'une directive du ministère de l'Agriculture. Albert Roche retrace de manière historique : les tenants et les aboutissements de l'essor puis du déclin d'une race de vache considéré comme une race sans intérêt victime de la politique agricole et c'est bien dommage pour la diversité des races bovines. Un sujet passionnant !

Présentation

La mézine a disparu depuis cinquante ans. Comme son nom l’indique elle est originaire du Mézenc. Dans ce terroir aux conditions climatiques et géologiques particulières, l’élevage et l’engraissement à l’herbe sont perpétués depuis des siècles. Pourtant on ne sait pratiquement rien sur cette race bovine. Ce qui la distingue avant tout, c’est sa robe, le plus souvent de couleur froment, et son museau rose. La mézine est réputée pour son endurance. Elle possède des qualités précieuses : sa fécondité, sa facilité de vêlage, ses aptitudes maternelles, sa longévité, sa docilité. Bonne laitière, elle est aussi très appréciée pour la saveur de sa viande. De nombreux auteurs du XIXe siècle vont jusqu’à dire que c’est la race la mieux adaptée à la région.

Ce qui va causer sa perte, c’est la recherche d’une productivité supérieure. Les effets de mode excluent les races locales au profit des races spécialisées.

La disparition de la mézine illustre l’érosion de la biodiversité agricole en France. L’élimination de cette race locale est une perte irrémédiable du réservoir génétique bovin.

Albert Roche est enseignant et poursuit des recherches sur la région du Mézenc en Haute-Loire et en Ardèche. Collaborateur régulier de Boutières en histoire, il a aussi publié : Quand retentit le tocsin, Ardèche 1914-1918 et Le loup, son retour, son histoire, en Ardèche et Haute-Loire.

Mezine285

 

http://www.editionsduroure.com/mezine/mezine.html

 

×