Une ville française

Une ville française Saint-Etienne de 1939 à 1945 ISBN 9782954663708 100 p. 8 euros

La collection Trames urbaines des éditions Villes d’art et d’histoire de Saint-Etienne publie un nouveau titre intitulé : Une ville française Saint-Etienne de 1939 à 1945 sous les plumes conjointes de Sylvain Bissonnier, Isabelle Brenas, Cendrine Sanquer, Gregory Charbonnier et Michel Depeyre, Maître de conférence HDR. Cet ouvrage est préfacé par le professeur des universités Robert Belot, historien spécialiste de la Seconde guerre mondiale. Pour célébrer la 70ème commémoration du bombardement du 26 mai 1944, le Mémorial de la Résistance et de la Déportation s’est associé à l’Université Jean Monnet pour offrir un nouveau sur cette période trouble de cette histoire à travers des témoignages inédits. Dans sa préface, Robert Belot rappelle que « son grand intérêt réside dans la volonté qui a présidé à ce projet de présenter la vie des Stéphanois sous l’Occupation  dans toute sa complexité. Car pour nous, historiens, la vérité c’est la complexité ! L’intérêt de ce petit ouvrage est qu’il procède de cette exigence de complexité et d’honnêteté. Il entend restituer la face glorieuse de cette histoire (la Résistance dont trois maires de la ville de Saint-Etienne sont issus) mais aussi sa face malheureuse (les déportations de juifs, la collaboration, la répression). » Michel Depeyre ajoute aussi dans l’avant-propos quelques points méthodologiques qui ont conduit cette étude où « le métier d’historien consiste à poser des questions aux diverses sources. Rien n’est normal ou naturel en Histoire, tout est à prouver ... En citant les sources étudiées, l’historien permet à ses successeurs de vérifier ou contredire  ce qu’il avance. L’histoire n’est donc jamais définitivement écrite. »

Le chapitre axé sur le bombardement du 26 mai 1944 est illustré par des témoignages très émouvants de survivants dont celui par exemple de Loulou Leydier, élève de l'école Tardy : "L'instituteur entre à son tour et nous dit "les enfants, cette fois, c'est pour nous..." sa phrase à peine terminée, un violent éclair illumine la cave dans un vacarme épouvantable et l'école nous tombe dessus... J'ai eu l'impression de me réveiller et je me trouvais enseveli de toutes parts sous des pierres, des poutres et des blocs de ciment."

Cet ouvrage est très bien documenté avec des photographies souvent originales issues du fonds des Archives Départementales de la Loire. Les textes sont courts mais très percutants et ils vont à l’essentiel en présentant une variété de thèmes de la vie quotidienne sous l’occupation. Livre à conseiller pour tout public pour ne pas oublier.

 http://www.saint-etienne.fr/culture/ville-d039art-d039histoire/publications

  

 Une ville francaise

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×