Un ouvrage sur Rive-de-Gier durant la Seconde Guerre mondiale

Michelle Destour, fille de résistant et membre de l’Association ripagérienne de recherches historiques, dresse un tableau d’ensemble de la ville de Rive-de-Gier entre 1939 et 1945, commune oubliée en matière de monographie thématique sur ce sujet douloureux, hormis le récit du résistant René Gentgen.
Compte-tenu de sa situation géographique, Rive-de-Gier est tiraillée entre l’influence conjointe de Lyon et Saint-Etienne, aux prises avec la faim pendant tout le long de la guerre où le souci premier des populations est de trouver à manger en ces temps de pénurie. En 1939, Rive-de-Gier compte 14 500 habitants, mais la déclaration de guerre entraîne rapidement une désorganisation de l’économie locale avec la mobilisation des hommes valides appelés à défendre leur patrie. Une contrariété supplémentaire s’ajoute dans cette problématique, avec la difficile gestion des populations en transit provoquant d’incessants mouvements de flux et de reflux des hommes pris au piège dans cet étroit couloir bordé par la vallée du Gier.

Le livre de Michelle Destour, Rive-de-Gier 1939-1945. Une ville ouvrière dans la guerre (Editions Alan Sutton) suit une évolution chronologique. Le récit s’ouvre sur une manifestation ouvrière formée de 1 500 personnes qui ont répondu à l’appel du Syndicat des Métaux autour de la défense de l’emblématique semaine de 40 heures contre Edouard Daladier, le 2 septembre 1938. Parmi les leaders de cette manifestation, il y a bon nombre de futurs résistants à l’oppresseur. Le récit se termine par une foule en liesse qui fête la libération de Rive-de-Gier le 23 août 1944, après de durs combats aux alentours, puis vient en 1945 le retour des déportés et des prisonniers.

L’ouvrage est illustré par de nombreuses photographies inédites puisées dans la collection de l’Association ripagérienne de recherches historiques, photos qui témoignent de la diversité des conditions de vie mêlée à un habitat souvent insalubre.

 

Michelle Destour, « Rive-de-Gier 1939-1945. Une ville ouvrière dans la guerre » (Editions Alan Sutton), 128 pages. Tarif : 21 euros.

 

http://boutique.editions-sutton.com/SUTTON/Article/Rive-de-Gier-1939-1945-9782813806659.aspx?

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×