Domeyrat

Alexandre Pau Domeyrat, Château fantastique Editions du Roure, 2017, 32 pages - ISBN 978 2919762 583, 8,00 €

Alexandre Pau est un passionné d'histoire notamment autour dans l'étude des sites castraux remarquables spécialiste des châteaux de Polignac et de Sabran dans le Gard, auteur de plusieurs livres remarqués et publiés aux éditions du Roure : Polignac, la légende du temple d'Apollon et Polignac, le château dans le ciel.

Cette nouvelle étude est intéressante et passionnante, elle met en avant un site majeur de la castellologie altiligérienne qui concerne cette fois-ci le château de Domeyrat situé dans la vallée de l'Allier à près de 13 kilomètres au sud-ouest de Brioude. A proximité de l'abbaye de Lavaudieu, sa silhouette imposante intrigue toujours lorsque on le découvre sur le bord de la route. Cet aspect ruiné met en évidence sa fragilité et pour la petite histoire, nous apprenons que c'est un ancien prêtre jureur, Vital Chapuis et homme de confiance de madame de Fargès, propriétaire de de Domeyrat en 1793 qui propose à cette dernière de « démanteler le château et de le vendre morceau par morceau, pierre par pierre, poutre par poutre. Ainsi est fait. Les portes, les poutres et les boiseries, les encadrements de fenêtres et de portes, tout est vendu à l'encan... »

Heureusement que depuis les années 1980, le site majestueux de Domeyrat est classé au titre des Monuments Historiques et il est désormais la propriété du département de la Haute-Loire. Aujourd’hui des travaux de consolidation permettent de le redécouvrir en partie grâce à l'association « Domeyrat réinventé. » qui le fait visiter l'été.

Quatrième de couverture :

Domeyrat, joyau des châteaux de la Haute-Loire, se trouve dans la vallée de l’Allier à près de 13 kilomètres au sud-ouest de Brioude. Sa silhouette altière veille depuis des siècles sur les méandres de la Sénouire et sur un charmant village à deux pas de l’abbaye de Lavaudieu.

L’histoire du site est passionnante. Vers le XIIe siècle, les premiers seigneurs d’ « Almeyrac » connus portent le curieux nom de Papabeuf. Cette famille a édifié une forteresse primitive aujourd’hui disparue, enfouie dans les profondeurs de l’actuel donjon. D’autres propriétaires vont se rendre maîtres des lieux : les Langeac, les Montagu ou entre autres, les La Rochefoucauld. Mais c’est, semble-t-il, un énigmatique et puissant évêque de Clermont, Martin Gouge de Charpaigne, qui est au XVe siècle, le bâtisseur du château actuel.

Après la Révolution française, Domeyrat meurt petit à petit au gré des ventes successives et devient un site-carrière. Il n’a plus de valeur que pour les voyageurs et érudits du XIXe siècle qui dépeignent l’ombre de ses ruines romantiques par de belles lithographies.

Depuis les années 1980, le site a été classé au titre des Monuments Historiques et il est la propriété du département de la Haute-Loire. Aujourd’hui des travaux de consolidation permettent de le redécouvrir en partie. Tours cylindriques, citerne, double escaliers, salles souterraines et peintures mystiques, les maçonneries respirent encore la force et le raffinement. Tant de mystères entourent sa construction, son plan et ses étages arrachés par la ruine. Pour ses visiteurs les plus curieux, Domeyrat réserve à coup sûr, de merveilleuses surprises.

 

Biographie d'Alexandre Pau :

Alexandre Pau est docteur ès lettres en histoire contemporaine, professeur d’histoire géographie et président/fondateur de Muses et Hommes, association de défense des patrimoines et de l’histoire à Sabran (Gard). Il travaille et écrit sur plusieurs sujets qui touchent aux lieux de mémoire, à la castellologie, aux grands barrages, l’histoire des villes, les monastères et les chapelles rurales, le patrimoine vernaculaire et la mythologie.

 

http://www.editionsduroure.com/domeyrat/domeyrat.html

 

Pour le visiter :

http://www.hauteloire.fr/Le-chateau-de-Domeyrat.html

 

 

Domeyrat

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×