Yves Jean Les poteaux carrés de Glasgow Mareuil éditions, 2016, 173 p. 16 euros ISBN 978-2372-540308

 

Après avoir écrit sur Poulidor et Anquetil, Yves Jean originaire de Montbrison réside à Paris. Cet ancien chercheur à l'Ecole Polytechnique vient de publier chez Mareuil éditions un livre retraçant la magnifique épopée des verts en 1976, aventure finissant mal avec ces célèbres poteaux carrés de Glasgow qui repoussent par deux fois les tentatives stéphanoises face au Bayern de Munich.

Au fil des pages, Yves Jean retrace une année de la vie de l'équipe verte à travers ses différents acteurs : joueurs, entraîneur, président, encadrant mais aussi supporters en les remettant dans le contexte de cette France en manque de résultats sportifs.

Le livre est plaisant à lire bourré d’anecdotes qui se lit comme un roman où le lecteur apprendra que les joueurs sont logés à l'Esso Motor Hotel avant le match de la finale. Les stade d'Hampden Park était à l'époque le plus grand stade du monde après celui du Maracana de Rio. Il proposait une capacité de 150 000 places mais il n'avait jamais été réhabilité depuis son inauguration en 1903. Avant le match fatidique, les joueurs ne purent pas s'entraîner sur la pelouse mais seulement ils se contentèrent de la fouler et surprise : c'est à ce moment là que Curkovic découvrit que les poteaux sont carrés …

 

Quatrième de couverture :

Le 12 mai 1976… C’était il y a quarante ans. Les Verts de Saint-Étienne disputaient la finale de la coupe d’Europe des clubs champions, à Glasgow, face au Bayern Munich. Trente mille supporters venus de toutes les régions de France avaient envahi des rues pavoisées aux couleurs de l’ASSE. Ce jour-là, la France entière et la ville de Glasgow elle-même avaient pris fait et cause pour les Verts ! Ce livre fait revivre cette journée historique pour le football français et les épisodes les plus marquants qui ont conduit à cette apothéose. Split, Kiev, Eindhoven, autant de matches historiques qui sont restés gravés dans la mémoire collective de tous les amateurs de football. Et bien sûr cette fameuse finale de Glasgow qui se déroba de façon si injuste aux Verts, après que deux tirs eurent été repoussés par une barre transversale infranchissable en raison de sa section carrée… Après trois décennies de turbulences, l’ASSE et son fidèle public retrouvent le parfum grisant des compétitions européennes. Renouant avec sa tradition d’innovation, le club inaugure au stade Geoffroy Guichard le premier musée de France consacré à l’histoire d’un club de football. Et, dans une salle dédiée à l’épopée européenne des Verts, les fameux poteaux carrés de Glasgow qui ont scellé le sort de l’ASSE, un jour de finale de coupe d’Europe des clubs champions !

 

http://www.mareuil-editions.com/#!sport/hwtgt

http://www.le-pays.fr/region/edition/local/2015/07/09/yves-jean-maillon-fort-du-velo-forezien_11513856.html

 

Les poteaux carres

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×