Daniel Mandon Le département de la Loire et son Conseil général : un destin singulier Editions Tv&co, 2018, 248p., ISBN 9782916493527, 20 €

Professeur de sociologie et d'anthropologie sociale, l'ancien maire de Saint-Genest-Malifaux, ancien député de la Loire, Daniel Mandon signe son onzième ouvrage autour d'une institution qu'il connaît bien pour avoir été conseiller général pendant de très nombreuses années.

Après de longs travaux de recherches, notamment aux Archives départementales de la Loire, Daniel Mandon retrace ainsi, en 248 pages, la longue histoire du conseil général de la Loire sur près de deux siècles. Daniel Mandon a su bien retracer avec précision les différentes transformations l'histoire marqué notamment par le transfert de la préfecture en 1856 de Montbrison à Saint-Etienne qui a renforcé l'ancrage du conseil général au sein de la nouvelle ville phare de la Loire.

Le chapitre autour des bonnes heures du conseil général est plaisant à lire avec les révélations autour des coulisses des sessions et de l'emploi des bons mots où par exemple, François Rochebloine lors d'un budget primitif en 1991 avait dit : « Certains ont confondu Comité d'Expansion et comité des Pensions ! »

Lors de la cérémonie organisée à l’Hôtel du Département en présence d’anciens conseillers généraux et d’actuels conseillers départementaux. l'actuel président départemental Georges Ziegler a souligné que : « Le Conseil départemental a aujourd’hui pris le relais. Il ne faut pas être nostalgique, mais plus que jamais, il faut s’appuyer sur la richesse de notre passé. Ce livre est un témoignage mais aussi un vrai outil de travail ».

Néanmoins, sans lien avec la qualité de l'écrit de l'ouvrage, quelques regrets apparaissent à la lecture de cet ouvrage : l'absence de bibliographie récapitulative en fin de livre, les nombreuses fautes d'orthographe oubliées, l'absence de listes des conseillers généraux depuis les débuts de l'institution et surtout les erreurs ou omissions de conseillers généraux dans les tableaux récapitulatifs de la liste des conseillers départementaux depuis 1945 par arrondissement et par canton.

Quatrième de couverture :

La création des départements, des arrondissements et des cantons, dotés de représentants des citoyens, fut le cadeau de Noël fait aux Français par la Révolution en décembre 1789 ! Belle réponse à leur demande de simplification de l’organisation administrative obsolète de l’ancien Régime. Comment, le conseil général a-t-il pu aboutir, au terme d’une longue marche de plus de deux siècles, à une décentralisation, plus démocratique mais aussi complexe ? Le passé du département de la Loire témoigne de cette anomalie avec singularité. Il a connu les affres d’une évolution aussi hésitante que surprenante, comme l’assassinat de son préfet en 1871. Les personnalités emblématiques qui ont fait son histoire, telles qu'Antoine Pinay, annoncent l’avènement du conseil général...

Daniel Mandon, sociologue, a enseigné l’anthropologie sociale, culturelle et historique aux universités de Lyon. Il a publié plusieurs ouvrages sur le changement social. Ancien député et vice-président du département de la Loire, maire et conseiller général honoraires, il a voulu relier l’expérience de ses quatre décennies de vie publique à ses travaux universitaires.

http://www.loire.fr/jcms/lw_1204533/un-ouvrage-de-daniel-mandon-consacre-au-departement-de-la-loire

Le conseil general de la loire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×