Le loup son retour

Le loup son retour

Albert Roche Le loup son retour, son histoire en Ardèche et Haute-Loire Editions du Roure 2017, 174 p., ISBN 9782919762552 18 euros

Dans l'étude des attaques du loup sur l'homme qui s'arrête en 1833, avec la dernière agression supposée, on recense 24 victimes en Ardèche et 118 victimes en Haute-Loire attribuées à des loups. Ces chiffres dont froid dans le dos lorsque on apprend à travers ce livre le retour progressif du loup ces dernières années dans ces deux départements d'après les observations fournies par le réseau-loup et des observateurs expérimentés. Or le loup fait l'objet de mesures de protection car il est une espèce protégée par la convention de Berne, de 1979. Cependant, au fil des pages de cet ouvrage, une étude fouillée réalisée par Albert Roche autour de la présence du loup dans ces deux départements met en avant une opinion négative vis-à-vis de la présence du loup. En effet, cette étude recense également plusieurs attaques sur des troupeaux, pour lesquelles la responsabilité du loup n'est pas exclue. Ces attaques suscitent également de vives réactions chez la profession agricole.

Cette étude détaillée est fort intéressante et permettra à tout à chacun de se faire une opinion sur la présence du loup et de ses conséquences réelles ou effectives vis-à-vis du bétail en Haute-Loire et en Ardèche.

 

Quatrième de couverture :

 

Depuis quelques années, le loup est de retour en Ardèche et en Haute-Loire. Animal mythique, symbole de la nature sauvage, il fascine autant qu’il fait peur. Sa présence suscite la curiosité, évoquant peut-être, dans la mémoire collective, les temps anciens. Si son retour fait tant parler, c’est surtout à cause des dégâts qu’il provoque dans les troupeaux. Il est revenu hanter les nuits des éleveurs sur le plateau ardéchois, en pays de Saugues et de Pradelles. L’animal soulève l’hostilité des agriculteurs. Le loup divise.

Par contre, il fait la joie des défenseurs de la nature qui militent pour sa préservation, par le rôle qu’il joue dans la chaîne alimentaire en participant à l’équilibre de la nature et de la montagne. Il est utile pour la biodiversité.

L’espèce est protégée par les textes européens. Sa chasse est interdite, mais il existe des dérogations lorsque la pression de prédation sur les troupeaux devient trop importante.

Autrefois, il y a plus d’un siècle, les loups étaient plus nombreux sur notre territoire. Ils ont marqué profondément la vie des campagnes par des méfaits occasionnels et par des attaques contre l’homme. Véritable fléau, la rage donnait lieu à des grandes chasses. L’efficacité des moyens de lutte et la déforestation du XIXe siècle contribueront à leur éradication.

  • Aujourd’hui, le loup a une image bien différente. Faut-il se réjouir ou s’inquiéter de son retour  ?

 

Présentation de l'auteur :

Albert Roche est enseignant. Passionné par la place du loup dans la nature, ses recherches l’ont amené à réunir une importante  documentation tirée de l’actualité et des archives départementales et privées. Il a rencontré des éleveurs, des chasseurs, des défenseurs de la nature, des lieutenants de louveterie, des randonneurs.

Chacun a exprimé sont point de vue.

 

http://www.editionsduroure.com/loup/loup.html

Loup

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×